Bureau des véhicules automobiles - Qui doit passer l’examen?
SNSMR

Tous les nouveaux conducteurs ainsi que tous les conducteurs qui ne sont pas titulaires d’un permis de conduire de la Nouvelle-Écosse depuis au moins trois ans doivent passer un examen auprès d’un examinateur. Les conducteurs non résidents (visiteurs) sont autorisés à conduire en Nouvelle-Écosse pendant une période de 90 jours s’ils détiennent un permis valide de leur province ou pays d’origine.

Si vous détenez un permis d’apprenti conducteur, vous devez attendre douze mois à partir de la date de sa délivrance avant de pouvoir demander de passer un examen de conduite. Vous n’êtes pas tenu d’attendre douze mois dans les cas suivants :

  • si vous avez déjà eu un permis de conduire en Nouvelle-Écosse ou un permis équivalent dans un autre ressort (province, État ou pays) ou;
  • si vous avez réussi un cours d’éducation routière/de conduite approuvé par le registraire des véhicules automobiles et que votre instructeur indique que vous êtes prêt à passer l’examen, la période d’attente est réduite à neuf mois à partir de la date d’obtention de votre permis d’apprenti conducteur.

Pour obtenir des renseignements sur les lieux des examens de conduite et tests, et leurs heures d’ouverture, veuillez cliquer ici.

Examen pour l’obtention d’un permis d’apprenti conducteur


Pour obtenir un permis d’apprenti conducteur, vous devez avoir au moins 16 ans et passer un examen de la vue afin de déterminer si vous êtes apte à conduire prudemment. Vous devez également passer un examen écrit pour prouver que vous connaissez la signalisation routière, les règles de la route et les pratiques de conduite sécuritaire. Vous devez présenter une preuve d’âge (certificat de naissance, passeport, carte d’identité de la Nouvelle-Écosse, carte de citoyenneté canadienne, documents d’immigration – fiche d’établissement ou carte de résident permanent, documents d’identification militaire ou certificat de statut d’Indien) et deux autres pièces d’identité portant votre signature, au préposé à l’examen de conduite avant qu’un permis d’apprenti conducteur soit délivré.

Si vous avez moins de 18 ans, vous devez obtenir le consentement écrit d’un parent ou d’un tuteur avant de demander un permis. Un espace est prévu pour la signature du parent ou tuteur sur le formulaire de demande de permis d’apprenti conducteur. Le parent ou le tuteur peut retirer ce consentement écrit en tout temps avant que l’apprenti conducteur n’atteigne l’âge de 18 ans, en faisant parvenir une demande écrite au registraire des véhicules automobiles, qui peut ensuite annuler le permis.

Examen de la vue

S’il s’avère que vous ne voyez pas assez bien pour pouvoir conduire en toute sécurité, vous en serez avisé. Vous ne pourrez pas obtenir de permis jusqu’à ce que vous vous procuriez les verres correcteurs nécessaires. Lorsque le permis vous sera délivré, il portera une mention indiquant qu’il est valide seulement si le titulaire porte des verres correcteurs appropriés. Les exigences minimales en matière d’acuité visuelle sont les suivantes : acuité de 6/12 d’après l’échelle de Snellen; champ visuel de 120 degrés (au total).

Test de reconnaissance de la signalisation routière
Vous devez passer un examen oral ou écrit pour évaluer votre aptitude à reconnaître et à comprendre les panneaux routiers. Ce test comporte 20 questions à choix multiples. Pour le réussir, vous devez correctement répondre à 16 questions.

Test des règles
Vous devez passer un examen oral ou écrit sur les lois de la circulation et les règles de conduite sécuritaire, telles qu’elles sont décrites dans le manuel du conducteur (Driver's Handbook). Le test écrit comporte 20 questions à choix multiples. Pour le réussir, vous devez correctement répondre à 16 questions.


Examen pour l’obtention d’un permis de conduire


Vous devez passer un examen de conduite pour évaluer votre aptitude à conduire un véhicule automobile de façon sécuritaire, avant qu’un permis de conduire vous soit délivré. Cet examen sera administré par un examinateur du Bureau des véhicules automobiles. Le Bureau compte 28 examinateurs à l’échelle de la province.

Examen de conduite

Cet examen évaluera vos compétences réelles au volant. Vous pouvez connaître toutes les règles de conduite sécuritaire, avoir une bonne vision et d’autres aptitudes physiques, et faire preuve d’une attitude tout à fait exemplaire. Cependant, tant que vous n’avez pas démontré votre habileté et vos compétences dans la cadre d’un examen de conduite, vous n’avez pas prouvé que vous pouvez conduire un véhicule automobile de façon sécuritaire.

Les examens de conduite se font sur rendez-vous seulement. (Téléphonez au numéro ci-dessous pour prendre rendez-vous.) Vous devez vous présenter à l’examen avec un véhicule en bon état mécanique, de préférence celui que vous conduirez après avoir obtenu votre permis. Vous devez avoir avec vous votre permis d’apprenti conducteur, un reçu d’examen de conduite, un permis de véhicule automobile valide et une carte d’assurance responsabilité valide, que vous devez présenter à l’examinateur. Avant l’examen de conduite, l’examinateur vérifiera le véhicule. L’examen ne peut pas avoir lieu à moins que le véhicule soit en bon état mécanique, qu’il soit immatriculé et qu’il ait subi une inspection de sécurité.

Avant l’examen de conduite, l’examinateur vous remettra une feuille d’instructions. Lisez-la attentivement avant de passer l’examen.

Durant l’examen de conduite, ne parlez pas inutilement à l’examinateur puisqu’il sera occupé à vous donner des directives, à observer votre conduite et à inscrire votre pointage. L’examen ne comporte pas de piège. L’examinateur ne vous demandera pas de faire des manœuvres qui vont à l’encontre du code de la route.

L’examen de conduite comprend les manœuvres suivantes :
  1. Arrêt et départ en pente et sur terrain plat;
  2. Changement des vitesses d’un véhicule à transmission manuelle en pente et sur terrain plat;
  3. Virages à gauche et à droite;
  4. Marche arrière;
  5. Conduite convenable derrière un autre véhicule;
  6. Utilisation des signaux appropriés;
  7. Stationnement parallèle et/ou en angle;
  8. Observation et respect des dispositifs de signalisation (panneaux, signaux et marques sur la chaussée);
  9. Changements de voie.

L’examen se fera sur un trajet d’au moins trois kilomètres et, dans la mesure du possible, dans la circulation. Il évaluera également votre aptitude à appliquer votre connaissance des règles de la route, à reconnaître la signalisation routière et à bien réagir aux situations de conduite réelles.

À la fin de l’examen, l’examinateur vous indiquera si vous avez réussi ou échoué. Il vous expliquera les aspects de votre conduite à améliorer et vous suggérera des moyens d’y arriver.

Si vous échouez à l’examen de conduite

Si vous ne réussissez pas l’examen de conduite, l’examinateur indiquera pourquoi. Vous serez invité à pratiquer davantage et à étudier avant de fixer un rendez-vous pour un examen de reprise.

Obtention du permis de conduire


Après que vous aurez réussi votre examen de conduite, l’examinateur vous remettra les documents que vous devez apporter au Bureau des véhicules le plus près pour obtenir un permis de conduire de classe 5. Le Bureau des véhicules automobiles vous donnera un nouveau permis qui comportera la classe et des renseignements à jour.

Rendez-vous pour les examens de conduite


Vous pouvez fixer un rendez-vous pour un examen de conduite à l’échelle de la province en téléphonant au centre des rendez-vous : 1 800 898-7668 (numéro sans frais) ou 424-5881.


Index des renseignements sur les permis de conduire