Maltraitance des enfants

Signalez les cas de violence à l’égard des enfants

Si vous soupçonnez qu’un enfant est violenté ou négligé, veuillez communiquer avec l’agence de protection de l’enfance de l’endroit où l’enfant vit. Il est préférable de communiquer avec l’agence en personne ou par téléphone. Pour savoir où se trouve l’agence de protection de l’enfance dans votre région, cliquez ici pour avoir la liste des bureaux et services régionaux du ministère des Services communautaires. Communiquez avec celui qui est le plus près de chez vous pour obtenir plus d’informations.

En dehors des heures d’ouverture régulières, composez le 1-866-922-2434 si vous croyez qu’un enfant court un danger immédiat.

Les services de protection de l’enfance visent à protéger les enfants de moins de 19 ans contre la violence ou la négligence tout en s'efforçant de garder les familles ensemble. En vertu de la loi sur les services aux enfants et aux familles (Children and Family Services Act), des travailleurs sociaux des agences de protection de l'enfance doivent examiner les rapports de violence ou de négligence présumée envers les enfants.

La maltraitance des enfants prend différentes formes.

  1. La violence physique
    L'emploi intentionnel de la force sur une partie quelconque du corps d'un enfant, causant des blessures.
  2. La violence psychologique
    Tout ce qui cause des dommages mentaux ou émotifs graves à un enfant et que le parent ne tente pas de prévenir ou de régler.
  3. La violence sexuelle
    L’exposition inappropriée d'un enfant à des contacts, à des activités ou à des comportements sexuels.
  4. La négligence
    Tout manque de soins qui peut nuire considérablement au développement d'un enfant ou qui met l'enfant en danger d'une façon quelconque.

Toute personne qui soupçonne qu’un enfant de moins de 19 ans a besoin des services de protection a le devoir d’immédiatement faire part de ses soupçons à une agence de services de protection de l’enfance. Ce rapport peut être fait de façon anonyme. Une fois le rapport reçu, les travailleurs sociaux des services de protection de l’enfance évaluent l’information fournie pour décider de l’intervention appropriée.